Retour à l'album
L'été (2014)

Quand le soleil passe derrière
Les courbes ondulantes de la mer,
Qu'enfin se lève une brise légère,
C'est la plage qu'il nous faut quitter.
Puisqu'on touche à la fin de l'été.

Des coquillages plein le panier
Que les enfants ont ramassé
Des heures durant entre les galets,
Une dernière fois, on va regagner
La maison, le nid de nos étés.

Dernier dîner d'amis sous les pins.
Des rires et des sourires pour masquer son chagrin.
On a laissé trop vite filer
Ces quelques semaines au cœur de l'été.

Mais ce soir on veille plus que d'ordinaire,
Pour retenir encore l'atmosphère
De ces petits moments par trop éphémères,
De tout ce qu'ensemble on a partagé
Et qui restera par-delà l'été.

Dès demain, la maison refermée
S'endormira d'un calme retrouvé.
Qu'il sera long de devoir la laisser
Et de patienter jusqu'au prochain été