Retour à l'album
Les rives de l'oubli (2014)

Parce que les jeunes n'ont plus le temps,
Qu'ils sont loin, et devenu grands,
Qu'ils sont partis vivre leur vie,
Très loin, tellement loin d'ici,
Parce qu'elle n'est plus à ses côtés
Celle qui donnait du sens au verbe aimer,

Il rêve de se laisser porter
Vers des rives où on l'oublierait.

Comme chaque jour de son ennui,
La peine étrangle ses envies.
D'un geste las il se saisit
Du manteau qu'un jour elle lui offrit.
Il fait le vide en son esprit
Puis vers la grève va cacher son dépit

Il rêve de se laisser porter
Vers des rives où on l'oublierait.

A l'océan, comme un ami,
Il a confié les tous derniers secrets de sa vie.