Retour à l'album
La malle aux souvenirs (2014)

Quelques albums au fond d'un coffre poussiéreux; De vieilles photos au charme délicieux, Témoins des jours heureux.

La première sortie à l'abri de l'ombrelle,
Amoureusement choisie pour sa fine dentelle;
Tes joues rougies par une dent cruelle,
Tes yeux plissés quand tu les lèves au ciel.

Puis les premiers pas si mal assurés,
Et ce nouveau vélo pour partir en virée
A la conquête du monde, sans jamais trembler,
Mais surtout pas plus loin qu'au bout du jardinet.

La première larme pour un amour rebelle
Aussi inaccessible qu'une citadelle,
Qui n'aurait pas voulu se montrer si cruel
Mais qui refusait que tu lui coupes les ailes.

Tu vois défiler le meilleur et le pire,
Tu replonges dans la malle aux souvenirs.

Les bancs de l'école, des visages familiers,
Des noms qu'on finit pourtant par oublier,
Des rires, des coups, des odeurs du passé,
Comme au tableau la craie, se sont effacés.

La première fois, entre amis, en vacances,
Et cette photo qui dit ton insistance,
Quand ton amour rebelle, enfin en confiance,
Tourne avec toi la page de l'enfance.