Retour à l'album
Au fil de l'eau (2014)

Comme une envie de larguer les amarres,
On projetait de partir voguer,
Pas besoin d'aller loin pour prendre le quart,
Juste quelques jours pour s'évader.

On quitte la ville, on fait les valises,
La cité relâche enfin son emprise.

Prends place à bord d'un bateau de croisière,
Naviguer entre les landes et les terres.

Au fil de l'eau et des canaux des rivières de France,
On se retrouve, on vit la vie sur une autre cadence.

Au soleil d'un été languissant,
Parmi les saules, peupliers et roseaux,
On se laisse glisser, sans se soucier du temps,
A goûter ce bien-être, savourer ce repos.

Au fil de l'eau et des canaux des rivières de France,
On se retrouve, on vit la vie sur une autre cadence.

La lumière du soleil couchant
Irise l'onde de mille reflets changeants.
Les derniers oiseaux au plumage brillant
La caressent d'une aile avant de prendre le vent.

Tout est silence, calme, et bientôt
La nuit s'avance, au fil de l'eau